Dossier d'une restauration de GT4,
Laurent nous conte son expérience ...


Bas de caisse de l'auto ;

Les travaux ici commencent par la dépose des nombreuses vis et de l'ensemble support de charnières de portes. Bonne nouvelle, tout vient sans difficultés aucune. Le dégrippant utilisé est du TRANSYL en bombe aérosol, je n'ai pas d'actions dans cette société , mais c'est le meilleur produit que je connaisse, loin devant ses concurrents.


Une vue assez inhabituelle, non ?

Comme constaté au départ, une grosse quantité de fibre manque à cet endroit. Il nous paraît alors très difficile de faire un travail correct sans avoir recours à la confection d'un moule de l'empreinte du bas de caisse, afin de refaire la partie manquante horizontale. Nous délimitons alors une zone, la plus propre possible sur le bas de caisse, et nous allons la poncer au plus fin. Ensuite nous passons plusieurs couches de cire de démoulage, et enfin nous appliquons le gel coat. Nous aurons alors l'empreinte, que nous pourrons réutiliser. Voici le résultat:


préparation de la pièce manquante à partir de notre moule.




Démoulage de notre pièce.


Présentation...

Nous allons alors découper proprement la zone à remplacer, et renforcer l'intérieur du bas de caisse ainsi que l'intérieur du montant de porte. Pour cela décapage au programme, ponçage etc... Vous connaissez la musique.



La bande polyester qui est rivetée entre le fond plat et le bas de caisse est enlevée comme ci dessus pour être entièrement refaite, sur la partie descendante du fond plat vers le châssis. Et comme toujours, le fil de fer est notre allié dans les coups durs.


Tiens tiens, une vieille connaissance...

Aller, on entoile, c'est parti !




l'intérieur n'est pas en reste.


le débulleur en action



Notre pièce est alors mise en place et les arrondis seront finis à la résine armée. Tout le bas de caisse a été aussi poncé et préparé. Une autre bonne surprise vient aussi de l'endroit où la caisse présentait une déformation un peu problématique à coté du passage de roue arrière. En effet, avec la pose du châssis, combiné à la reprise et à la rigidification de la jupe arrière, cette déformation s'est très largement diminuée d'elle même. Nous avons alors pu travailler en posant du mat et en reprenant l'arrière du bas de caisse coté plancher. Tout a été repris normalement. Du tissus d'arrachage sur toute la longueur et cette partie est terminée.


Encore un gros morceau de fait, et en musique s'il vous plait!

retour