H i s t o i r e


Catalogues & tarifs ALPINE
Revue de Presse
Fiches techniques
Chez Chappe & Gessalin
coupé GT4 Mexicain

Toutes les A110 ne sont pas des berlinettes ...
Au salon de l'auto de Paris en octobre 1962 (année-modèle 1963), Jean Rédélé présente
la nouvelle gamme Alpine, motorisée par la mécanique de la R8.
Aux côtés des modèles « Tour de France » et cabriolet, figure un élégant coupé
nommé GT4 (type exact A110L, comme "longue") ;

l'ALPINE à quatre vraies places est née ...

Héritage du coupé 2+2 :

En 1960, les carrossiers CHAPPE et GESSALIN (spécialistes de la résine polyester) déjà auteurs du coach A106, proposent à Jean Rédélé un nouveau véhicule pour la gamme ALPINE. Ce coupé appelé A108 2+2 dont l'avant profilé était particulièrement réussi, possédait un arrière très anguleux et tourmenté. La carrosserie du 2+2 était boulonnée à un châssis poutre avec un empattement de 2170 mm et adoptait une mécanique de Dauphine (moteur 3 paliers).
Ce modèle n'ayant pas apporté un grand succès commercial (environ 100 véhicules fabriqués), au moment de moderniser la gamme Alpine (mécanique vieillissante sur l'A108), il est décidé d'offrir à la clientèle un modèle encore plus « familial ».

Tandis qu'il est convenu de conserver la partie avant du 2+2 particulièrement élégante avec ses phares profilés,
Jean Rédélé profite de l'intégration du nouveau groupe motopropulseur (avec le radiateur placé à l'arrière du moteur, alors qu'il était situé devant le moteur sur l'A108) pour faire modifier l'arrière du 2+2 (celui-ci ne lui ayant jamais bien plu) et obtenir ainsi un véhicule plus élégant, plus habitable et mieux équilibré.
Pour améliorer l'habitabilité, l'empattement est passé à 2270 mm (contre 2100 mm pour la berlinette) et la hauteur hors tout à 1270 mm (pour 1240 sur le 2+2 et 1130 mm sur la berlinette).


Une fabrication spécifique :

Maintenant, la gamme Alpine A110 est constituée de 3 véhicules à mécanique commune mais identité distincte avec le cabriolet, la berlinette « tour de France » et le coupé GT4 comportant 4 vraies places avec une banquette à l'arrière alors que le 2+2 n'offrait que 2 « strapontins » à ses passagers.
Après avoir modifié une carrosserie de 2+2 pour exposer un prototype au salon de l'auto en 1962 à Paris ; de nouveaux moules seront réalisés et un châssis spécifique est étudié pour la fabrication en série des GT4.
Comme à son habitude (pour diminuer les coûts de fabrication) Jean Rédélé puise dans les pièces du constructeur Renault pour cette nouvelle Alpine : Si la mécanique provient de la R8 (moteur, boîte, trains roulants, direction ...), on retrouve aussi des éléments issus de la Floride (poignées intérieures et extérieures de portes, pare-brise, phares, vitres de déflecteurs de portes, pare-soleil, essuie-glaces ...).
La carrosserie du GT4 en polyester (bien sûr) est toujours moulée chez Chappe & Gessalin à Brie Comte Robert (dépt Seine et Marne) puis boulonnée sur un châssis poutre (contrairement à celle de la berlinette qui est scellée).
L'assemblage, la peinture, la sellerie sont aussi réalisés chez C&G puis le véhicule est envoyé chez Alpine, à Dieppe, pour y recevoir les trains roulants et le groupe moto-propulseur. En référence à cette association, figure un écusson C&G sur l'aile avant droite des GT4 ainsi qu'une plaque « constructeur » du célèbre carrossier spécifiant le numéro de fabrication, située à côté de la plaque constructeur Alpine dans le coffre avant.


Une carrière dans l'ombre de sa « grande » soeur :

Le coupé GT4 figurera au catalogue Alpine de 1963 à 1969, sans toutefois rencontrer un vif succès ;

Pendant ces 7 années de production, 263 véhicules ont été fabriqués ...

L'identification des GT4 par les numéros de châssis, est un peu compliquée à suivre (voir tableau ci-dessous) :
20 modèles de GT4, motorisés par le 956 cm3 sont sortis avec une carte grise type A108L et portent un numéro de châssis compris entre 4000 et 4065 (tous les numéros n'ont pas été attribués.
Les autres GT4, de type A110L, portent un numéro entre 5001 et 5436 (tous les numéros sont donnés jusqu'à 5049, puis uniquement les numéros pairs) ces véhicules ont été commercialisés avec des moteurs 1108 cm3 (V70 et V100) sauf 3 véhicules équipés du moteur 1296 cm3.
Les 15 GT4 équipés d'origine avec le moteur 1255 cm3 (issu de la R8 Gordini) portent, eux, un numéro entre 10220 et 11366 (sachant que tous les numéros n'ont pas été attribués).

Une fabrication complémentaire (118 véhicules) sous licence a aussi été réalisée au Mexique sous la marque DINALPIN, entre 1965 et 1974.

Sur le plan esthétique, le coupé GT4 ne subira pas de grandes modifications. En 1965, évolution de la taille des phares (passage du diamètre 160 mm à des phares de 180 mm), déplacement des commandes de chauffage sur la face de la planche de bord et remplacement des déflecteurs de porte de Floride par ceux de Caravelle.
En 1967, apparition sur le masque avant du losange Renault, suite aux accords passés entre Jean Rédélé et le généraliste Français.

En revanche la motorisation a évoluée au rythme de celle de la Berlinette. (voir tableau ci-dessous) Suivant les millésimes, 5 moteurs ont été proposés :
La première mécanique qui équipe le coupé GT4 est celle de la première R8, soit le 956 cm3 (65x72 mm) d'une puissance de 51 ch pour une compression de 8,7 .
Très rapidement, apparaît le modèle "Version 70", dont le moteur 6 CV de 1108 cm3 (70x72 mm), extrapolé de celui de la Caravelle, développe 66 ch SAE à 6500 tr/mn avec une compression de 9,5 (au lieu de 55 ch pour la Caravelle et de 50 ch pour la R8 Major) avec un carburateur vertical de 40 .
Pour l'année 1965, le modèle "Version 100" est proposé avec le moteur issu de la R8 Gordini, 1108 cm3 développant 95 ch à 6500 tr/mn avec un taux de compression de 10,4 alimenté par deux carburateurs double corps horizontaux.
L'année suivante, le coupé GT4 est aussi disponible en type 1300 avec le moteur de de la R8 Gordini réalésé, 1296 cm3 (75,7x72 mm),avec une puissance de 115 ch à 6800 tr/mn et un taux de compression de 11,8 toujours alimenté par deux carburateurs double corps horizontaux.
Pour le millésime 67, une autre motorisation 1300 fait son apparition, le moteur de 1255 cm3 (74,5x72 mm) développe 105 ch avec une compression de 10,5.

Un véhicule pour quelle clientèle ?

Le coupé GT4 est la version « civilisée » de la gamme Alpine. Si sa carrosserie est encore assez basse, on y prend cependant place avec plus de facilité que dans la berlinette et, une fois installé au volant, on se trouve dans une position beaucoup moins éloignée de celle des voitures de tourisme.
Sur route, il se révèle également davantage comme une voiture à tendance sportive que comme un modèle de sport. Il est cependant capable d'être amusant sans être jamais difficile à contrôler.
Ce coupé un peu haut sur patte a une ligne très fluide, dénué de toute agressivité, ce qui l'a peut-être détourné de la clientèle Alpine pure et dure de l'époque, sachant qu'il était vendu au même prix que la berlinette ...
En fait, il souffrait beaucoup de l'image « voiture de madame » ; le pavillon allongé donnant une surface vitrée importante et l'allure générale assez élancée de l'auto suggérait plus l'élégance que la puissance.

Seule ALPINE à quatre places, avec une banquette à l'arrière !
Longueur: 4,05 M - Largeur: 1,5 M - Hauteur: 1,27 M - Empattement: 2,27 M
Voie AV: 1,25 M - Voie AR: 1,22 M - Poids à vide: 600 Kg
Performances: de 155 à 200 Km/h selon la version

Détail de production de coupé GT4
1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969
janvier / 3 4 4 2 2 1
février / 4 4 5 4 5 1
mars / 4 5 5 7 3 1
avril 4 2 6 4 4 4 2
mai 2 6 4 5 0 1 1
juin 4 4 5 6 7 4 0
juillet 6 4 5 3 5 1 4
août 1 2 3 5 0 0 0
septembre 3 3 0 2 2 1 1
octobre 4 3 5 2 2 2 /
novembre 4 6 6 7 3 1 /
décembre 7 7 7 5 2 0 /
Total par année 35 48 54 53 38 24 11
TOTAL 263

Evolution de la gamme de coupé GT4
caractéristiques Millésime Quantité produite
Type Cylindrée
cm3
Type moteur Puissance
en CV SAE
Compression Vitesse max.
en Km/h
1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969
Prix de vente, en Francs
? 956 689-02 51 8,7 150 15450
+ taxe locale
15750
+ taxe locale
non disponible non disponible non disponible non disponible non disponible 20
V70 1108 688-02 66 9,5 165 non disponible 16690
+ taxe locale
16890
+ taxe locale
16890
+ taxe locale
17890
+ taxe locale
17890
+ taxe locale
20600
TTC
225
V100 1108 804-00 95 10,4 185 non disponible non disponible 21790
+ taxe locale
22290
+ taxe locale
22890
+ taxe locale
22890
+ taxe locale
non disponible
1300S 1296 ? 115 11,8 200 non disponible non disponible non disponible 26200
+ taxe locale
27200
+ taxe locale
27200
+ taxe locale
non disponible 3
1300 1255 812-00 105 10,5 190 non disponible non disponible non disponible non disponible 23950
+ taxe locale
23950
+ taxe locale
26900
TTC
15

haut de page